Qu’est-ce qu’une cristallerie ?

cristalleries françaises cristallerie alsace cristallerie saint louis cristallerie daum cristallerie vosges cristallerie lalique cristallerie muller lorraine cristallerie allemande

Définir ce qu’est une cristallerie nécessite tout d’abord de savoir ce qu’est le cristal. Nous retracerons donc dans cet article comment le cristal a été découvert et une partie de son histoire.

Le cristal, c’est quoi ?

Le cristal est un type de verre connu pour son éclat et sa sonorité exceptionnels. Stephen Falango est celui qui a été reconnu comme étant le premier à découvrir le cristal, en Angleterre vers 1627. Néanmoins, il est difficile d’estimer sa date découverte étant donné que des lentilles en cristal ont été déjà créées en Égypte ancienne, plusieurs siècles avant J.-C. Le cristal est une appellation protégée en Europe et dans de nombreux pays occidentaux pour garantir la qualité et surtout l’authenticité des produits. La fabrication de ce verre est généralement réalisée par l’introduction d’un oxyde métallique, comme de l’oxyde de plomb, dans le processus de fonte du verre en question. Ainsi, pour qu’un verre puisse être considéré comme du cristal, il est nécessaire que l’indice d’oxyde de plomb soit supérieur à 30% de son poids total pour le cristal dit « supérieur », et 24% pour du cristal au plomb. En deçà de ces valeurs, les produits sont justes considérés comme du verre cristallin et du verre sonore.

La cristallerie

La cristallerie est, sans surprise, l’appellation de l’usine ou du lieu artisanal où sont produits des matériaux en cristal comme l’entreprise cristal-porcelaine. Généralement elle sert aussi de verrerie, étant donné que les processus de production diffèrent assez peu. Si la fabrication du cristal en France remonte dès 1767 dans la verrerie de Müntzhal, la première verrerie spécialisée dans la production de cristal, quant-à-elle, a été créée en 1786, par la famille royale (Louis XVI) au Creusot.

Celle-ci est désormais connue comme le château de la verrerie. De nos jours, le nombre de fours traditionnels à cristaux diminuent. En effet, étant donné l’utilisation de divers éléments toxiques comme le trioxyde d’arsenic, l’oxyde de plomb ou l’acide fluorhydrique l’utilisation des anciens fours artisanaux est trop dangereuse et ne respecte pas les normes actuelles. Les verres en cristal créés pour le commerce viennent généralement d’usines où les conditions de sécurité sont mieux respectées.

Nouveautés